Bon, ok, aujourd’hui je pousse un coup de gueule ! Je viens d’ouvrir une énième lettre de candidature spontanée de jeune diplômé en communication, avec une lettre, certes envoyée par courrier, mais tout droite issu d’un envoi groupé, adressée à la Direction des ressources humaines de mon entreprise, à la recherche d’un stage ou d’un emploi, fort de son bac + 2, 3, 4, 5, 6…. Ce n’est pas le premier… juste un de trop, à un moment où notre pays et notre planète ont vraiment besoin de réapprendre la communication à l’autre, avec l’autre, dans le respect et l’humilité…

Chers Jeunes « communicants », je vous réponds par ce billet…

Oui, Vous êtes motivé, spontané, dynamique !!!                                              Oui… Je suis sûre que Vous êtes au top… A vous lire, vous maîtrisez toutes les techniques de communication ;  Vous savez concevoir des stratégies pour des clients divers dès maintenant ; Vous êtes convaincus qu’une collaboration mutuelle nous sera certainement fructueuse, surtout auprès de mes clients internationaux, grâce à votre pratique de 3 langues ; Votre intérêt pour ma société est aiguisé et vous avez hâte de rejoindre mon département marketing … Vous saurez faire preuve de réactivité pour me soutenir face à tous mes nombreux défis… En plus, vous êtes mobile, autonome et vous bénéficiez d’un caractère s’intégrant parfaitement dans une équipe…

Oui, sauf que…                                                                                                                                                Je n’ai pas de direction des ressources humaines… Je n’ai pas de service marketing. Mes principaux clients sont français. Ma société est une petite structure de moins de 10 salariés… On appelle ça une TPE. Pas une seule fois, dans votre lettre de « motivation », vous ne vous êtes enquis de l’activité, de la taille ou du secteur d’activité de mon entreprise… Et après, vous prétendez maîtriser toutes les techniques nécessaires pour concevoir une stratégie de communication… C’est une blague !!! Je vais vous révéler la plus grande richesse et la plus grande compétence d’un « vrai » communicant : c’est son intérêt pour l’autre… Ben oui ! Ce sont la curiosité et l’amour que vous portez à votre interlocuteur qui vont vous permettre de savoir ce qui lui plaît, ce dont il a besoin, avec qui il veut échanger,  ce en quoi il croit, ce qui le fait vibrer…

C’est un préalable… Un indispensable… Si vous, qui avez étudié pendant 2,3,4, 5 ans, la magie de la communication à l’autre, que ce soit en face à face ou au travers de différents média, vous n’êtes pas capables de le faire dans une simple lettre de candidature, mais qui va le faire ??? Qui va apprendre à ceux qui ne savent pas comment le faire ??? Cela me rend dingue !

Après, je ne doute pas que vous maîtrisiez les logiciels, photoshop, after-effect et leurs copains, le fonctionnement des réseaux sociaux, etc. Mais où sont passés les fondamentaux ??? Je n’ai pas besoin qu’on me parle joli ! Je veux qu’on me parle vrai ! Je veux des gens curieux, avec le coeur ouvert. Je veux des gens qui s’intéressent aux autres, à la planète, et à moi par la même occasion, puisque c’est, après tout, dans mon entreprise que vous postulez !

Ouvrez la page Google, regardez à qui vous allez vous adresser en tapant dans la zone de recherche et rédigez un courrier en conséquence. C’est le premier pas si un jour, vous avez l’intention de « maîtriser la création de stratégie en communication »… Oui, je sais… Vous allez trouvez ça chiant… A chaque fois, il faudra faire quelque chose de différent, d’adapté, de réfléchi… Mais c’est la base de votre futur métier… Vous n’avez pas envie ? Alors, renoncez tout de suite ! Si, si !!!

PS : Et au fait… Excusez-moi si je ne réponds pas… parce que finalement cette lettre ne m’était pas réellement adressée…